Denis Robin Photos de Voyages

Photographies et textes,Denis robin,photos de voyage,galerie photo,carnet de route,photo du Nepal,de l' ile Maurice,du Maroc(Tafraout,Essaouira,m'Hamid,Marrakech),de l'Inde ( Benares,Delhi,Puri ),de Turquie (Istanbul,Izmir,Cappadoces).Photos de paysage,por


Accueil blog denis robin photographies de voyagesPhotos de Grece,ile de Chios,bar,joueurs de backgammon et cartesPhotos de l'ile Maurice,paysages et portraitsPhotos d'Inde,Delhi,Puri,Benares,paysages et portraitsPhotos du Maroc,Marrakech,m'Hamid,Tafraout,Agadir,Essaouira,paysages et portraitsPhotos du Nepal,annapurna base camp,langtang,katmandou et pohara,paysages et portraitsPhotos du Pakistan,paysages,portraits,ecole coranique harrapaPhotos de Rodrigues,Port-Mathurin,paysages,portraits,marchePhotos de Turquie,Istanbul,Izmir,Cappadoces(goreme et uchisar),paysages et portraits

04 avril 2006

Carnet de route Nice-Katmandou (3)

chios_bateau1


20/12/02
Entre Izmir et Eskisehir  


  Après avoir pris le bateau local turc à Chios dont la traversée sur une mer démontée dura une heure,nous arrivâmes Lolo et moi en Turquie à Cezne.Comme d’habitude,les douaniers regardent mon passeport mauricien avec suspicion (quelle est donc cette contrée ?),et nous laissent entrer sur le territoire turc.
  Premiers contacts.On a de la chance,un change est encore ouvert,je change 100 dollars,et je me retrouve avec une centaine de millions Turki liras.Nous prenons un ticket de bus pour Izmir,là où l’on devrait trouver selon nos sources un consulat iranien pour faire notre visa.

czesne_izmir
Nous arrivons tard le soir dans la banlieue d’Izmir.On décide de chercher la gare pour pouvoir y dormir,mais selon les gens que l’on rencontre,elle se situe à 1h30 de marche.Bon il faut donc trouver un endroit tranquille .Après avoir marché quelques heures dans la nuit,nous nous retrouvons dans un parc rempli d’orangers qui va nous servir de logement ,nous sommes dans une banlieue non accueillante,un peu austère.Après un casse-croute et un thé chaud au citron grec cueilli sur l’arbre,nous nous endormons à la belle étoile dans nos sac de couchage,il fait très froid.Réveil le matin à 6 heures,c’est incroyablement beau ces chant qui résonnent de tous les côtés.Il faut trouver le consulat iranien.Après avoir pris un bus de ville,nous arrivons dans les quartiers où sont les ambassades,mais il n’y a pas à notre surprise de consulat iranien,normal,l’information ne provenait pas d’une source sure.Les policiers sont très serviables,souriants et nous suggèrent de monter à Istanbul.On trouve la gare et achetons les billets pour une station intermediare.Ok nous avons la journée devant nous,le train part en fin d’apres-midi.Nous laissons nos gros sacs à une consigne,et légers comme l’air nous nous dirigeons vers la colline où il semble y  avoir une vielle ville.

Quelle merveille,tout est authentique,il suffit d’un sourire et d’un « merhaba » pour s’attirer la sympathie des gens.Nous montons en haut de la colline d’où nous pouvons voir tout Izmir à 360°.C’est énorme.Il reste les vestiges d’une civilisation ancienne,de la verdure,du vent, et du froid.Rien n’est moderne ici,quel calme.Rencontre avec 3 enfants,Boznan,Arda et Korhan qui pour se réchauffer se font un feu avec des cahiers d’école.L’on apprend quelques mots,rions aux éclats,nous nous comprenons peu par le langage mais peu importe.Ils réussissent quand même à nous communiquer beaucoup de choses comme nous demander si on avait le prépuce coupé,ou si on était homo,ou encore qu’un chien qui nous tournait autour était dangereux.


izmir_enfants_2


izmir_enfants


izmir_cahier_feu

izmir_enfant_h

Nous les quittons et redescendons, « merhaba,merhaba ».Au détour de notre errance,nous nous retrouvons à côté d’une petite décharge où une vielle dame,son fils et un autre viel homme nous offrent un çay.Quelle gentillesse.Ils sont beaux,le visage marqué par une vie difficile,mais souriants.Echanges ,contacs,ils nous demandent rien,ils insistent pour qu’on repasse.


izmir_mere_et_fils


izmir_couple


izmir_au_coin_du_feu

izmir_chats1

On continue à redescendre pour se trouver au milieu d’une énorme cité marchande où l’on vend à ma grande joie des chaussettes et des collants en laine.Premiers marchandages,et ça marche,c’est un avant gout de l’Inde.Ca y est on a quitté l’Europe.
Avant la ballade dans la vielle ville,j’ai oublié de dire que l’on a bu un çay dans un bouiboui où les hommes jouent aux cartes et aux dominos (jeu qui se joue comme le rami,il y a differentes couleurs et des nombres qui vont de 1 à 12.Ils sont souriants et intrigués,mais dès qu’on les aborde,il n’y a plus aucun problème.Ils sont en admiration devant les croquis de Lolo et nous partons.

izmir_gare
  Retour après le marché (où l’on a quand même mangé un vrai kebab) à la gare,nous sommes fatigués et attendons le train dans la salle d’attente.Rien ne se passe.Nous prenons le train,train d’ailleurs tout neuf comme une premiere classe française pour seulement 8 euros pour 12 heurs de trajet.Istanbul nous voilà !!


izmir_eskisehir

eskisehir_istanbul

Posté par Denis Robin à 12:11 - CARNET DE ROUTE NICE-KATMANDOU - Commentaires [2] - Permalien [#]

Commentaires

    Bonjour bonjour Je voulais te remercier d'être passé sur mon blog et te dire un grand bravo pour ton talent artistique! Tes photos B&W sont sublimes, très expressives! Continue

    Posté par Ambyon, 08 avril 2006 à 10:13
  • Je commence ce voyage ave'c vous, très intriguée
    et enchantée de partir à Katmandou, Pays dont je rêve depuis longtemps, que je ne verrais que dans mes rêves, mais c'est déjà beaucoup. Je vous suis pas à pas et moi aussi je suis heureuse.
    Merci pour ce reçit très vivant et pour les photos.

    Je fais un Ière pose avec vous. A tout à l'heure !!

    Posté par baguette, 01 juin 2007 à 13:35

Poster un commentaire